top of page

Peut-on retrouver la Sophrologie à l'école maternelle ?

Dernière mise à jour : 25 mai 2023


Sophrologie à l'école de clamart

Avant de débuter cet article, il est à noter que la Sophrologie peut être débutée à partir de 3 ans, au moment de la scolarisation.


La croissance des enfants se divise en 4 étapes : [1]

- nouveau-né : naissance - 3 semaines

- nourrisson : 3 semaines - 18 mois

- 1ere enfance : 18 mois - 6 ans

- 2e enfance : 6 ans - 12 ans



Comprendre les enfants en maternelle ?


Cette partie de l'enfance est le siège de grandes modifications intellectuelles et physiques.


En effet, d'un point de vue moteur, l'apprentissage de la marche (10 - 18 mois) [2] demeure la première étape. "Marcher c'est en effet aller vers, vers quelque chose ou quelqu'un, ou en tout cas dans une direction déterminée de l'espace, ce qui représente un choix". [3]

Ensuite l'enfant apprend à grimper à l'échelle, à faire du tricycle, à sauter à pieds joints. De plus les jeux de manipulation et l'imitation des adultes lui permettent d'améliorer la coordination et la précision de ses gestes. Cependant à cet âge l'énergie est débordante, de ce fait les enfants ont un fort besoin d'exercice. Une immobilisation répétitive semble contre-productive, en effet les mouvements continuels et non canalisés induisent une fatigue physique et nerveuse.


Côté intellectuel, la découverte est colossal !


Ainsi, les parents servent de premier modèle tant du point de vue e l'élocution que de la posture. C'est comme ça que les enfants découvrent le langage verbal et non verbal (gestuel, ton de la voix, mimiques, expression du corps dans son ensemble). Cependant "l'apprentissage se réalise par des répétitions régulières et nécessaires (importance des rituels)". [1] Ils apprennent également à parler de leurs émotions.


C'est également à cet âge que l'imagination humaine atteint son paroxysme. Dans ce sens, les enfants de 2 à 6 ans ont la capacité de s'inventer un monde et des personnages imaginaires sans aucune limite.



Quelles sont les différentes applications pour les enfants en Sophrologie ?


Classiquement, pour les enfants à l'école maternelle les motifs de consultation sont les suivants :


- L'amélioration de la motricité (les enfants apprennent à verbaliser leurs ressentis corporels et prendre conscience de leur corps pour développer leur coordination de gestes et leur adresse).


- La surexcitation (apprendre à se poser, à se concentrer tout en conservant l'envie de découvrir le monde).


- Les caprices (apprendre à gérer la frustration d'une envie non assouvie pour éviter les colères).


- Les troubles du sommeil (terreurs nocturnes, cauchemars et fatigue chroniques).


- L'autonomie (apprendre à avoir confiance en soi pour mieux vivre la séparation physique avec ses parents ou son doudou).



Quels exercices de Sophrologie mettre en pratique avec les touts petits ?


Deux types d'exercice sont envisageables :

- les exercices de relaxation dynamique basés sur le mouvements et la respiration. Ces exercices permettent à l'enfant de prendre conscience de son corps et de l'espace qu'il occupe.


- les exercices de Sophronisation qui se servent de l'imagination et de la respiration. Cet autre type d'exercice sert à acquérir confiance en soi ou à servir l'apprentissage de la maîtrise d'une émotion ou d'un état.


Par contre, ces exercices sont à nuancer avec ceux des adultes. En effet même s'ils portent les mêmes noms chez l'enfant et l'adulte, on s'intéressera chez l'enfant à faire de la Sophrologie dite "ludique". C'est-à-dire principalement basée sur le mouvement et le jeu, car chez l'enfant tout passe par le corps.



Conclusion


La Sophrologie reste une méthode de choix chez les enfants à partir de 3 ans dans les motifs principaux de l'apprentissage des émotions, de la gestion de son corps ou encore l'acquisition de l'autonomie.


A mon sens, il serait intéressant de proposer dans les écoles une séance de Sophrologie hebdomadaire car nos vies stressantes, nos petits ne sont pas épargnés (sommeil, séparation, déménagement, stress professionnel des parents...)


Les signes d'anxiété chez les enfants sont nombreux et doivent être décelés par les parents pour si nécessaire demander conseil au pédiatre (troubles du sommeil, anorexie, manque d'envie, besoin constant d'être rassuré....). [4]


Comme déjà cité dans plusieurs articles précédents : médecine traditionnel et Sophrologie sont complémentaires.


 


Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Pour prendre rendez-vous, cliquez ici


Cet article a été rédigé par :





Alexandra Schlienger,

Sophrologue certifiée RNCP




Bibliographie :

[1] Sophrologie et enfance, Catherine Aliotta

[3] Premiers pas, premiers gestes, le jeune enfant et le monde, Henriette Bloch

[4]https://naitreetgrandir.com/fr/etape/3-5-ans/comportement/fiche.aspx?doc=ik-naitre-grandir-enfant-anxieux-peur

Comments


bottom of page